PROFITEZ DE LA LIVRAISON GRATUITE DÈS 150 $ D'ACHATS | RETOURS GRATUITS SATISFACTION GARANTIE

sac-polaire-plus

Historique Polaire +

1969

premieres-fondations-1969-polaire-plus

Les premières fondations

C’est en 1969 que Thomas Gosselin fonde Manufacture Thomas Gosselin devenu, au fil des ans, Polaire Plus. À l’époque il décide de sortir de la forêt pour démarrer l’entreprise.

Situé sur le boulevard du Jardin, direction Zoo sauvage, l’édifice qui abrite l’entreprise a fait l’objet de sept agrandissements. « Au départ, c’était un chalet d’une grandeur de 40 pieds par 40 pieds. Ses fondations avaient été construites à l’hiver 1968, à la pelle ronde », explique Thomas Gosselin. Six années plus tard, son fils Réal vient le rejoindre. « Il a commencé par couper des fils. C’est ainsi que mon père a appris le métier », raconte Stéphane Gosselin.

Vêtements d’hiver

Par la suite, Manufacture Thomas Gosselin se lance dans la conception de vêtements de travail.

S’ajoutent à la production des manteaux d’équipes sportives sur mesure.

« Chaque équipe pouvait arborer leurs décorations spécifiques. Tout était découpé au ciseau à la main », ajoute Thomas Gosselin.

Dans les années 70, la famille Gosselin se lance dans la conception de vêtement de motoneige.

« Nous avons débuté par les habits de motoneige une pièce. Les habits deux pièces ont commencé à être conçues à partir de 1974. L’idée est venue du fondateur. Il était tanné de devoir mettre un une pièce pour aller faire des commissions l’hiver », commente-t-il.

1970

Acquisitions

Le premier agrandissement date du début des années 70. On double la superficie de Manufacture Thomas Gosselin. À cette époque Thomas avait construit, au deuxième étage, un appartement pour lui, son épouse et les enfants de la famille.

Autre fait marquant de l’entreprise alors qu’on inaugure,1972, le magasin au détail. Thomas se rendait souvent à Montréal pour acheter de l’inventaire.

acquisitions-historique-polaire-plus

1977

dome-a-l-arriere-historique-polaire-plus

Un dôme à l’arrière

Durant la saison estivale 1977, s’ajoute un immense dôme à l’arrière du commerce.

Au début des années 80, Réal, fils du fondateur, prend d’assaut les routes du Québec pour dénicher des points de vente. « J’ai fait cela pendant 12 ans. Je me déplaçais avec mes échantillons. Au début je sillonnais les routes du Lac-Saint-Jean et l’Abitibi. Par la suite, j’ai ajouté le secteur de La Tuque et les municipalités situées sur le long de la rivière Saint-Maurice.»

1990

L’arrivée de Stéphane a tout changé

Lorsqu’on demande aux employés un fait marquant de l’histoire de Polaire Plus, unanimement on affirme que l’arrivée de Stéphane, en 2002, à la direction a permis à l’entreprise de prendre un nouvel envol.

À l’époque, Réal avait salué ce changement de direction. Quand son fils est venu le rejoindre, ça lui a enlevé un gros poids de sur les épaules. « Je venais de perdre mon épouse, ma mère était malade et mon père prenait de l’âge. C’est réellement lui qui a donné un nouveau souffle à l’entreprise. »

arrivee-de-stephane-historique-polaire-plus

1977

encore-de-l-agrandissement-historique-polaire-plus

Encore de l’agrandissement

Au début 1990, l’entreprise continue à croitre.

Un troisième agrandissement devient nécessaire. Une annexe à gauche, par-dessus la partie avant fut ajoutée.

En 2000, Réal Gosselin décide que l’entreprise a besoin de plus d’espace. Il agrandit de nouveau sur la partie gauche de l’entreprise. Ce qui devient le cinquième agrandissement du commerce.

2013

Agrandissement majeur

Après l’ajout d’une section pour la broderie, Stéphane Gosselin décide, en 2013, de donner un grand coup. Il investit plusieurs centaines de milliers de dollars pour ce qui allait devenir, la plus importante transformation physique depuis sa fondation. Ce fut le septième et dernier agrandissement. Uniquement pour la production, la superficie a doublé passant de 2000 pieds carrés à 3800 pieds carrés. Nous avons également agrandi le magasin de 2000 pieds carrés.

C’est dans le chalet construit en 1968 sur les terrains où se trouve présentement Polaire Plus qu’à débuter la petite histoire de l’entreprise familiale que dirige Stéphane Gosselin, troisième génération familiale du commerce.

En 2010, il acquiert Broderie 2000 et SPI sécurité. Voici donc le sixième agrandissement pour la section broderie.

agrandissement-majeur-historique-polaire-plus
anciens-logos-historique-polaire-plus

Tous sur un même toit

Polaire Plus ce n’est pas que de la fabrication de vêtements, c’est beaucoup plus. Au total, au même endroit, on y retrouvait cinq services différents : SPI sécurité, Broderie 2000, articles promotionnels, magasin au détail et fabrication de vêtements.

« Tous ces agrandissements nous ont permis d’augmenter nos parts de marché. On retrouve nos produits à plus de cinquante places d’affaires au Québec. Nous avons également des endroits qui offrent la ligne de vêtements Polaire Plus en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard et en Ontario. »

2019

Réduction des services

L’entreprise a décidé de se consacrer seulement à la fabrication des vêtements de travail Polaire Pus. Donc trois départements ont été fermés : SPI sécurité, article promotionnel et Broderie 2000. Nous nous consacrons à ce que nous faisons le mieux depuis le tout début, des vêtements de travail. Notre ligne de travail pour femme commence à voir le jour! Les premiers patrons sont faits, par la suite les échantillons ensuite la fabrication pour finalement en faire le lancement.

2020

Le changement de cap

Comme tous les commerces, nous avons dû suivre le mouvement et fermé temporairement les portes de notre boutique. Les contrats de fabrication ont été réduits, ce qui veut dire moins de productions et moins besoin de notre personnel.

On lance la production de masque n’en sachant pas trop où cela allait nous mener. Nous fabriquions les masques avec des restants ou des retailles de tissus que nous utilisions pour nos vêtements d’hiver pour enfant. La vente était phénoménale, nous étions tous à un poste différent pour que la production soit rapide et fluide.

Fut un temps où la vente de masque n’était plus populaire puisque la santé publique demandait le port du masque de procédure.

Alors nous avons changé de branche, nous produisions des jaquettes médicales. Tous les employés étaient à la tâche, comptable, patronistes, commis aux ventes, directeurs et même le président.

Nos vraies activités reprirent en décembre 2020, nous mettions fin à la production de jaquettes et de masque.

2021

Nouvelle direction

La quatrième génération vient rejoindre l’entreprise, la fille de Stéphane, Alexandra, prend la place de Directrice adjointe. Comme l’arrivée de Stéphane en 2002, elle aussi fait un virement 360 avec l’amélioration de plusieurs départements. Dont : le changement de firme de marketing et la création d’un nouveau site web, intégrer une application pour connaître nos temps de production RÉEL et revoir les fiches techniques de nos produits, le changement de notre service de machine Interac, changé la mutuelle de prévention, refaire les chartes de grandeur des modèles femmes (manteau 2.0) et LA tâche la plus importante et non la plus simple, le, recrutement étranger afin de combler des postes en couture. Tout ça en complétant des formations, des webinaires et des visioconférences pour se perfectionner.

Elle gère l’entreprise plus efficacement que les trois générations précédentes avec des outils technologiques qui vont faciliter la prise d’information et l’analyse de données. Bref nous sommes très fiers d’elle et plus que satisfait du travail accompli jusqu’à maintenant. Stéphane ajoute, dans les petits pots les meilleurs onguents.

Produits du Québec

Conçus et fabriqués dans notre manufacture à Saint-Félicien depuis 1969, les vêtements de travail Polaire Plus font partie de la famille depuis 4 générations.

Les vêtements de travail les plus confortables et chaud.

Inscrivez-vous à notre infolettre